Musée virtuel d'Alsace Bossue
Alsace Bossue   |   la Villeneuve : neu-sarrewerden   |   Histoire locale sarre-union et alsace bossue   |   Heidenkirch , Haut-Lieu d'Energie           |   Musée virtuel d'Alsace Bossue   |   patrimoine alsace bossue   |   Alfred Mahler   |   AU JOUR LE JOUR   |   Le chalet Imbert à Sarre-Union   |   Par ici...souvenirs de voyages   |   La Nature   |   AUGUSTE WEISSBACH   |   genealogie Greff  ,Klam, Formery ,Jacob   |   TENTELING moselle   |   Winpharma...photos souvenir   |   Un petit tour dans les Pays Baltes   |   drulingen 07/2015   |   Santè au naturel   |   Pierre Greff
Le chalet Imbert (à sarre-union) a ete rasé (en  partie)...début 2016
c'est là que devait se faire le musée ...
 photo florent ott : le chalet imbert en 2009 et 2016
Sarre-Union  enfin on voit plus  clair
photo Florent Ott : chalet imbert en 2007 et 2016


DNA du 13/03/05
Perte de mémoire ?


Dans l'annexe, un fatras enchevêtré occupe la totalité de l'espace. (Photo DNA)

 La détérioration des conditions de conservation des collections du musée est flagrante. Les sauver est devenu une nécessité urgente et impérieuse.
L'assemblée générale annuelle de la société d'histoire et d'archéologie s'est tenue vendredi soir au musée. L'occasion pour la douzaine de membres présents de se rendre compte de l'état déplorable des lieux dans tous les sens du terme.
Personne n'aura eu le courage d'enlever son manteau ou sa doudoune. Les locaux qui abritent les collections du musée de Sarre-Union ne sont pas chauffés. Et par les temps qui courent, on devine que les objets exposés ici souffrent des températures négatives, notamment la nuit. Trois ans après sa fermeture, le musée présente le visage d'un outil sans avenir. Certaines salles ressemblent encore à de vagues espaces d'exposition mais dans l'ensemble cela tiendrait plutôt du lieu de rangement. Les sols gelés de la pièce en contrebas, ont nécessité le déplacement des systèmes de gazogène et les emballages de plusieurs objets sont rongés par l'humidité. A quelques pas de là, dans l'annexe, tout est enchevêtré, posé à même le sol, pêle-mêle. Il ne reste guère de place pour stocker les six mètres cube de tissus et d'effets vestimentaires qui sont censés atterrir là dans peu de temps. Ils encombrent en effet les locaux de l'ancienne galerie marchande destinée à la transformation en accueil social. Dans ces conditions, la préservation des collections n'est plus assurée.
Coup dur
Le problème n'est pas insoluble mais la solution passera nécessairement par une action concertée entre la municipalité et l'association, propriétaires chacune de la moitié des collections. Si le dialogue est rompu depuis près d'un an, il convient de le rétablir, passant outre les querelles de personnes et faisant table rase des oppositions et divergences de positions qui ont marqué le passé. En fait le patrimoine n'appartient à personne ou plutôt il appartient à tout le monde. Dès lors, sachant que l'association a réalisé en vingt années d'existence un travail remarquable, mais qu'il incombe à l'intercommunalité de faire l'effort financier pour que soient exposés dans un endroit décent les vestiges des siècles passés - la volonté est clairement affichée (DNA du 11/03) - il faut absolument dépasser les considérations personnelles, faire des concessions et travailler en bonne intelligence. Que des pièces rares comme le vase d'anoblissement Schlumberger quittent Sarre-Union pour le musée de Guebwiller ou un autre, serait un coup dur porté à la mémoire des alsaciens bossus qui ont bien le droit de voir cette mémoire entretenue et mise en valeur.
Engagement moral
« Il faut une volonté locale a reconnu le conseiller général Denis Lieb en s'adressant aux membres de l'association. Dès lors, le soutien du département vous sera acquis ». Auparavant Jacques Wolff, reconduit dans ses fonctions de président a évoqué l'engagement moral vis à vis des donateurs qui est aujourd'hui bafoué, fait part de son scepticisme quant au nouveau projet de la Cdc et indiqué que l'association reconduisait la publication de son bulletin, l'ouverture de la synagogue et le marché aux puces.
J-L W


    
 

     
    

      


  
                                                                           Le chateau de Bonnefontaine (1er Empire - Chistophe Merian)

                                                                          
                                                                          Louise Caroline Schlumberger (1862-1927)

                                                               

   
une partie de la collection des prototypes Imbert
Ein Teil der Imbert Prototypen Sammlung
Part of the collection of  Imbert prototypes
  
    
    "fais feu de tout bois"

   Transformer par oxydation incompléte un combustible solide en gaz pour alimenter un moteur à explosion, tel est le

procédédu gazogène mis au point par Georges Imbert de Sarre Union. Les prototypes successifs montrent à chaque

fois un nouveau progrès.

   camion gazogène Sarre-Union photo dna
                                                                le gazogène reprend la route

Avec l'arrivée de l'été, le patrimoine mobile de la commune et de l'association d'histoire et d'archéologie de Sarre-Union repart sur les routes du secteur.

Cette automobile équipée d'un gazogène Imbert - du nom de son inventeur, Sarre-Unionnais illustre - parade dans les fêtes d'Alsace et de Moselle. Elle suscite bien des interrogations parmi les spectateurs dont certains y voient une solution à l'augmentation du prix du carburant. Le gazogène Imbert témoigne également de l'existence d'un ensemble de pièces muséographiques en Alsace Bossue pour lesquels il serait approprié de trouver un nouveau lieu d'exposition.





 Le "GAZOGENE" c'est quoi?

Quelques photos extraite d'un dossier que Valérie Schoepfer avait réalisé alors qu'elle était élève au Lycée de  
Sarreguemines ,année scolaire 90/91  :


qu'est ce qu'un gazogène   

 

 
Qu'est ce qu'un gazogène?

Un gazogène est un aooareil conçu pour la gazéification du charbon ou autre matiére combustible,
formant anisi un gaz composè  de :
                                                             -  oxyde de carbone
                                                             -  methane
                                                             -  hyrogène
ce gaz est susceptible de remplcer l'essence comme carburant pour l'alimentation des moteurs à
combustion interne.

Parmi les differentes expériences effectuées par Georges Imbert nous trouvons celles de la
gazèification     :         - du charbon de bois
                                         -  du charbon anthracite
                                         -  du coke
                                         -  du bois
                                         -  de la houillelignite (briquettes)
                                         -  de la tourbe
Les "foyers" exposés  au musée avaient servi à ses expériences sur véhicules..


le grand-père de Valérie était un proche colaborateur  et ami de G. Imbert :

G Imbert étonnait son entourage par un comportement singulièrement capricieux,
tantot exubérant tantot tassiturne.
Il analysait la complexité d'un problème ambigu avec  simpli cité et lucidité

D'une humeur changeante de coléreux, il ne suportait pas que ses previsions
ne se réalisent pas. Mais il revenait rapidement à une humeur plaisante  avec
générosité extreme , quand les choses allaient comme il voulait.

D'une exigence tyranique pour toute affaire concernant ses activités de "chercheur"
imaginatif, il déroutait ses interlocuteurs par le sens de la plaisanterie et d'un humour
espièle et futé quand il prenait le parti de ne pas prendre une affaire trop au serieux

 l'humeur changeante du coléreux...

VALERIE SCHOEPFER

Un groupe de passionnés à restauré un camion gazogène Panhard-Levassor de 1946

 camion gazogène Sarre-Union
camion gazogène Sarre-Union  camion gazogène Sarre-Union
camion gazogène Sarre-Union le camion gazogène a pu reprendre la route
photo dna
pour toutes questions  
 marcel.jacob@wanadoo.fr

                              HA






compteur visites