Alsace Bossue   |     home
Alsace Bossue   |   la Villeneuve : neu-sarrewerden   |   Histoire locale sarre-union et alsace bossue   |   Heidenkirch , Haut-Lieu d'Energie           |   Musée virtuel d'Alsace Bossue   |   patrimoine alsace bossue   |   Alfred Mahler   |   AU JOUR LE JOUR   |   Le chalet Imbert à Sarre-Union   |   Par ici...souvenirs de voyages   |   La Nature   |   AUGUSTE WEISSBACH   |   genealogie Greff  ,Klam, Formery ,Jacob   |   TENTELING moselle   |   Winpharma...photos souvenir   |   Un petit tour dans les Pays Baltes   |   drulingen 07/2015   |   Santè au naturel   |   Pierre Greff
Santè au naturel
Caducine: Conseils de Pharmaciens et Services en ligne
Pharmacie de Meistratzheim
Notre état normal c'est ètre en bonne santé . Se sentir bien , se sentir en forme

c'est normal ...

Manger une grande variété d'aliments , manger matin , midi , soir  à

heures régulières ( sans grignotter entre ) est un gage de bonne santé .

Les aliments nous apportent toutes les substances dont l'organisme à

 besoin pour bien fonctionner et nous faire sentir bien...

Mais nous savons tous que les maladies les plus variées peuvent venir

détraquer cette belle harmonie ... alors il faut consulter le médecin surtout

s'il y a des signes graves ( fièvre , diarhée , angine , grosse bronchite ,

toutes sortes de douleurs aigues ...

Mais s'il s'agit de  petits désagréments sans gravité , on peut avoir recours

aux remèdes naturels que nos arrière-grand'mères connaissaient déjà...

d'ailleurs jusqu'à il n'y a pas si longtemps la  plupart des familles n'avaient

pas le choix : face à la maladie , il falait se débrouiller tout seul , avec les

moyens du bord : les plantes . Il en était encore ainsi dans les campagnes

après la guerre , et au début des anées cinquante . j'étais enfant , et les

maladies infantiles je les ai passées au fond du lit , à transpirer , aprés

avoir bu une tisane très chaude et sucrée pour tout médicament...

Transpirer était le seul crédo de ma mère pour guérir ces maladies;

Il faut dire qu'il n'y avait pas d'assurance maladie pour tout le monde,

et les médecins étaient en ville loin des villages .



Aliments indispensables

1)Pour l'apport des proteines : manger 2 fois par jour

 viandes , poissons , oeufs , éventuellement soja  

2) Pour l'apport du calcium :

lait et produits dérivés

3)Pour l'apport des vitamines , des mineraux et des fibres :

fruits et legumes      10 fois par jour !!! sans rire

4)Pour l'apport des sucres (glucides) complexes :  à tous les repas

 féculents : produits à base de céréales ,  pommes de terre , riz , pàtes , semoule , légumes

 sec ( lentilles , haricots)

5)Pour l'apport des sucres (glucides) simples :

sucre , chocolat , miel , gateaux , boissons sucrées        en quantité modérée

6)Pour l'apport des acides gras : privilégier les graisses végétales

huile , beurre , margarine

7) L'EAU   1à 2 litres par jour    en effet notre corps est constitué de 60 % d'eau ..
 éviter les sodas sucrés







Les Plantes Médicinales

L'Aromathérapie

Les Compléments alimentaires

Le Bonheur c'est la santé

Le Rire c'est aussi la santé

Le stress génère des maladies



Elixir du suedois


caffe


Et s'il fallait mourir...?

Chacun le sait vivre : c'est ètre sur le chemin vers la mort , ainsi le veut la Nature..
pour tout ètre vivant ...
Les étapes du mourir

Une sémiologie de fin de vie existe réellement et a été décrite la première fois par une américaine, le Dr. Kübbler-Ross. Ces étapes ne sont pas décrites de manière chronologique. La personne mourante peut les aborder sur une seule journée ou bien sur plusieurs semaines et dans n’importe quel ordre.

Le déni
c’est un mécanisme de défense dans le refus du diagnostic fatal. La personne nie, mais elle a peur. C’est une période génératrice d’angoisses insupportables. Cette période, en général, est mieux vécue par l’entourage, car elle empêche le discours sur la mort du proche.

La colère
Pourquoi moi ? Pourquoi maintenant ? La personne refuse la réalité et est souvent agressive vis-à-vis du personnel soignant et de l’entourage. Ces bien-portants lui rappellent, sans cesse, tout ce dont elle est désormais privée. Cette colère, signifie aussi : “si je suis en colère, c’est que vous pouvez entendre ma voix, et donc je suis encore en vie !”.

La négociation avec la mort
“si je dois mourir, ce ne sera pas avant le mariage de ma petite fille, ...", “... pas avant la naissance de mon petit-neveu”. Selon les projets personnels ou familiaux importants, les personnes en fin de vie “marchandent” le temps qui leur reste à vivre.

La dépression
C’est le temps de la tristesse, devant la réalité imminente de la séparation avec tous ceux que l’on aime.

L’acceptation
L’être vivant s’emplit de sérénité et accepte son départ. C’est une période très calme où les échanges humains sont souvent d’une très forte intensité.
Dr Jean-louis Crouan     ( DOCTISSIMO)




« N’allez pas sur ma tombe pour pleurer Je ne suis pas là, je ne dors pas. Je suis les mille vents qui soufflent, Je suis le scintillement des cristaux de neige, Je suis la lumière qui traverse les champs de blé, Je suis la douce pluie d’automne, Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin, Je suis l’étoile qui brille dans la nuit ! N’allez pas sur ma tombe pour pleurer Je ne suis pas là, je ne suis pas mort » Extrait d’un poème amérindien


  CHEZ NOUS IL FAIT TOUJOURS BEAU

La chandelle

Je relis page par page
le livre de ma vie
Je relis
      mes malheurs ,
      les occasions ratées ,
      ma grande joie ,
      et mon très grand bonheur .
La petite flamme oscille
au rythme de ma respiration
et creuse dans la cire une coupelle
au bord échancré .
Parfois une goutte déborde ,
coule le long de la chandelle
et se fige après un court trajet .
La petite flamme danse joyeusement .
La chandelle se consume inexorablement
pendant que je continue ma lecture .
Arrivé à la dernière page
je ne peux lire à peine .
La petite flamme se meurt peu à peu
dans un amas de cire aux formes sinueuses .
L'obscurité s'étend doucement comme un voile .
La flamme s'éteint .
Seul un petit point lumineux
court le long de la mèche .
La nuit le dévore .
Une fumée àcre remplit la pièce .
Je suis fatigué .
Dormir , dormir .
                                Poème d'Alfred MAHLERalfred mahler pharmacien centenairephoto yvonne mahler
              extrait de " Voyage à la source "

LE BONHEUR
Les trois clés du bonheur
On ne met pas toujours le maximum de chances de son côté pour être heureux dans la vie. Voici les clés essentielles du bonheur personnel : si cela va sans dire, cela va quand même mieux en le disant !
"Le bonheur, c'est de le chercher", écrivait à juste titre Jules Renard. Le chercher d'accord, mais pas trop longtemps quand même, surtout quand il est à portée de main et que l'on passe à côté par ignorance. Quand Serge Gainsbourg chantait "Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve", il touchait ainsi au grand dilemme de l'être humain qui ne se satisfait pas de son bonheur et reste persuadé qu'il ne le trouvera jamais. Découvrez les trois clés du bonheur auxquelles vous avez peut-être déja pensé mais que vous n'avez peut-être pas mis en pratique de façon sérieuse.
1. S'accepter soi-même
La notion de bonheur est inconcevable si l'on n'est pas d'abord en paix avec soi-même. Trop de gens ignorent comment atteindre la sérénité intérieure. La première démarche à adopter consiste à vivre en accord avec ses paroles et ses gestes. Certes, on ne peut pas prétendre toujours effectuer le bon choix dans la vie, on est pourtant bien obligé de se résoudre à prendre des décisions. Est-ce que l'on traite toujours son prochain convenablement ? Pas forcément... La question à se poser est alors "Est-ce que je peux améliorer cela ?" Et la réponse est "Oui, je peux et je dois même le faire".
C'est une attitude mentale qui s'apparente à une bonne résolution, autrement dit cela concerne surtout l'avenir. Dans l'immédiat, il faut d'abord s'accepter tel que l'on est et surtout éviter de s'en vouloir à propos de tout et n'importe quoi. Ensuite, il devient possible d'améliorer effectivement son comportement demain et après-demain. En commençant par accepter dans un premier temps sa propre réalité puis en parvenant à la transcender pour la rendre meilleure, on se rapproche à coup sûr du bonheur. On est en paix avec soi-même et c'est de cette façon que l'on peut prétendre être heureux sans tricher avec sa conscience.
Sourire est essentiel
2. Savoir pardonner
Il est toujours bon de se rappeler que la condition de l'être humain est particulièrement appréciable : nous pouvons exprimer de l'amour, ressentir de la joie et plus largement exprimer notre empathie. Nous possédons en effet une conscience qui nous permet de raisonner. Cependant, nous parvenons aussi à produire du ressentiment, une attitude qui a le don de nous ronger et de nous entraîner dans une spirale négative. En s'accrochant au ressentiment, nous ne faisons que tourner le dos à la confiance en soi. Savoir pardonner, c'est faire preuve d'humanité et, en fin de compte, se sentir bien dans sa tête et dans sa peau.
Quand on sait pardonner, on peut se consacrer pleinement à sa propre vie et ne pas perdre son temps en se préoccupant de celle des autres. C'est pourquoi le pardon ouvre les portes du bonheur personnel. Accorder son pardon à celui où celle qui nous a blessé, c'est prouver combien on possède un mental fort et capable de résister aux rudesses de la vie en société. Nul besoin d'adhérer à une quelconque idéologie religieuse ou philosophique pour excuser les agressions que l'on peut subir. Il faut simplement ouvrir son esprit à un schéma du type "Est-ce que j'ai vraiment le temps et l'envie de ruminer ma colère ?" ou bien "Ne serait-il pas plus profitable pour moi de passer à autre chose ?"
3. Venir en aide aux autres
Quand un ami, un parent ou une relation que l'on estime semble aller mal et s'enfoncer dans un état dépressif, il suffit de peu de chose pour l'aider à remonter la pente. L'attitude la plus efficace dans ce sens consiste à bien lui faire comprendre qu'il (ou elle) n'est pas seul(e) puisque l'on s'intéresse à son désarroi. C'est la raison pour laquelle sourire est essentiel, surtout quand on a en face de soi une personne en détresse. Dans ce genre de situation, il est nettement préférable de ne pas alourdir le fardeau que la personne porte sur ses épaules. Plutôt que de lui appuyer sur la tête en insistant sur vos propres problèmes, faites-lui comprendre par exemple que vous êtes déjà passé par ce chemin douloureux. La personne malheureuse comprendra qu'il est possible de s'en sortir et d'aller mieux.
C'est en venant en aide à celui qui souffre que l'on se rapproche de l'état de félicité. On ne peut que se sentir heureux en sachant que quelqu'un voit la vie sous un nouveau jour par ce que l'on lui a dit : "Ecoute, ne te désespère pas et ouvre les yeux, il n'y a pas de raison que tu t'enfonces de la sorte dans le désespoir, je sais ce que tu ressens car je l'ai vécu, alors regarde moi et demande-toi si j'ai l'air malheureux

?????



Non ... mourir c'est pas trop dur  : jusqu'à présent tous les humains
qui sont nés un jour , y sont arrivés...
Tant qu'on est jeune , on vit dans l'illusion de l'immortalité ; puis
avec l'àge l'idée de la mort s'impose à nous ;   longtemps cela
concerne les autres , mais l'étau finit par se resserrer : des ètres
qui nous sont chers disparraissent . Un jour ce sera notre tour :
le grand départ : destination inconnue , sans le moindre bagage
laissant derrière nous tous les biens matériels que nous avons
accumulés du regretté temps de notre vie sur terre .
Oui ... il faut vivre chaque instant de notre vie comme le bien
le plus précieux ;

La mort pourrait ètre un rève lointain , très lointain .... celui de retrouver
tous les ètres chers qui ne sont plus de ce monde
Ne dit -on pas que les gens les plus heureux sont ceux qui arrivent à
réaliser leur rèves d'enfants une fois adultes
Le chemin de la réalisation des rèves est le chemin du bonheur  ...
ce n'est  pas forcément le plus facile , il peut y avoir des étapesespoir , d'envie de renoncer ; l'important est de persévérer..

Avant d'être totalement engagé, l'hésitation nous tenaille, il reste une chance de se soustraire à l'initiative. Toujours la même impuissance devant la création. Il existe une vérité première dont l'ignorance a déjà détruit d'innombrables idées et de superbes projets : au moment où l'on s'engage totalement, la providence éclaire notre chemin. Une quantité d'éléments sur lesquels l'on ne pourrait jamais compter par ailleurs contribue à aider l'individu. La décision engendre un torrent d'événements et l'individu peut alors bénéficier d'un nombre de faits imprévisibles, de rencontres et du soutien matériel que nul n'oserait jamais espérer. Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la. L'audace a du génie, de la puissance et de la magie. Commencez dès maintenant. Goethe.
(merci Martin...)


 le stress
Dans notre monde moderne , le stress généré par la vie quotidienne est un élément  important de notre état de santé :
le stress prédispose à la maladie .

Qu’est-ce que le stress ?
Pour bon nombre d’entre nous, le stress est un concept fourre-tout désignant un vague sentiment de malaise. Et pourtant il est une réaction biologique bien réelle à une stimulation extérieure physique, psychique ou sensorielle. Plus précisément, c’est un quasi-réflexe qui se décompose en trois phases : alarme, résistance, épuisement.

D’abord une phase de choc intervient au moment où vous recevez le stimulus "stressant" : votre rythme cardiaque s’emballe, votre tonus musculaire et votre taux de sucre dans le sang s’effondrent. Votre organisme va à ce moment tout faire pour s’adapter.
L'organisme se prépare à faire face


Pour cela, votre système nerveux envoie un message à l’hypothalamus qui, en agissant sur la glande médullo-surénale, libère de l’adrénaline. Celle-ci fournit à l’organisme l’énergie dont il a besoin en augmentant le rythme du coeur (donc son débit) pour mieux oxygéner les muscles et les tissus, et en facilitant la libération du sucre et des graisses par le foie. C’est un premier stade où la mémoire et la réflexion sont améliorées. Vos pupilles se dilatent, vous disposez d’une meilleure vision. Quelle que soit la nature du stimulus, la réponse biologique de votre organisme sera invariablement la même.
Si le stimulus persiste, vous passez à une phase de résistance. Votre organisme est en position d’alarme et de mobilisation pour tenter de capitaliser d’autres ressources afin de trouver un nouvel équilibre. Il se met à secréter d’autres hormones : l’endorphine aux vertus apaisantes, le cortisol, la dopamine, la sérotonine et enfin des hormones sexuelles. A ce stade, le stress est considéré, d’un point de vue biologique, comme un agent stimulant bénéfique pour l’organisme, qui lui permet de réagir pour survivre à des situations pouvant le mettre en danger.
Attention à ne pas dépasser le point critique
Si le stress perdure et que votre organisme est incapable de faire face car les dépenses énergétiques nécessaires sont trop importantes, vous passez à une phase d’épuisement. Vos défenses immunitaires perdent du terrain, ce qui vous rend extrêmement sensible aux agressions extérieures. Vous êtes dans un état de tension excessive. Votre soupape de sécurité explose. Apparaissent alors la fatigue, la colère, voire même la dépression.
Il n’y a pas de causes précises et établies au stress. Il n’est jamais une réponse automatique ni invariable. Face à une même situation, les individus réagissent différemment. Reste qu’il existe des facteurs aggravants : certaines périodes de la vie, certains états psychiques, … durant lesquels votre organisme est plus sujet à développer des réactions en spirale.
Quelle est la solution ? Apprenez à gérer votre stress grâce aux nombreux conseils de notre dossier "Stop au stress !".
Ayla Seugon      Doctissimo







ces végétaux qui nous veulent du bien....

Le Docteur Quercus
le grand chène vu de plus près : toujours vert le bougre , malgré ses 300 ans
 
il se trouve sur les hauteurs de Rimsdorf
c'est un chène pédonculé (quercus robur ) stieleiche
il est impressionant par sa circonférence  ( 5 m )
son port est majestueux
quand on s'approche , ses bras multiples
semblent se tendre vers vous
vous commencez à resentir la sérénité qu'il dégage
avancez encore , jusqu'au tronc
et laissez vous envahir par les bonnes ondes
dégagées par sa majesté






 Les Plantes Médicinales



 plantes répondent aux normes de la Pharmacopée Française et sont issues de l'agriculture biologique pour celles qui

qui ne proviennent pas directement de la nature (ceuillette )

faites vos mélanges de plantes vous-mème

      quelques   exemples de  PLANTES utiles pour la santé

LES PLANTES DE A à Z

A  B  C  D E  F  G H  I  J  K L M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W X  Y  Z


 Plantes médicinales
Plante
Partie utilisée
Indications
Ail

Le bulbe
Hypertension, prévention de l'athérosclérose.
Vermifuge (en association avec le Thym), infection intestinale
Troubles circulatoires (artérites), antiagrégant plaquettaire.
 A
Alfalfa
Le suc des feuilles
Reminéralisant:
ongles et cheveux cassants
asthénie, anémie, ostéoporose
prévention de l'athérosclérose.
Ananas
tige
Cellulite, surcharge pondérale
Oedème, hématome
Entorse, foulure
Angélique
La racine
Aérophagie, ballonnements
Digestion difficile
Armoise
La feuille
Syndrome prémenstruel, règles douloureuses.
Artichaut
La feuille
Mauvaise digestion
Troubles hépato-biliaires
Aubépine
La sommité fleurie
Palpitations, anxiété, insomnies
                                                                                 haut de page
Ballote
La sommité fleurie
Nervosité, Déprime
 B
Bambou
L'exsudat de la tige
Réminéralisant
ostéoporose
Bardane
La racine
Acné, eczéma
Stimulation des fonctions d'élimination du foie et des reins.
Bigaradier
La feuille
Troubles du sommeil, nervosité.
Blé
Huile extraite du germe
Excès de cholestérol, prévention de l'athérosclérose
sécheresse de la peau, prévention des rides.
Boldo
La feuille
Digestion difficile
insuffisance hépatique.
Bouillon blanc
La fleur
Toux, bronchites
inflammation de la gorge.
Bouleau
La feuille
Calculs urinaires, goutte

Bourdaine
L'écorce
Constipation occasionnelle chez l'adulte
Bourrache
Huile extraite de la graine
Rides, peau sèche, vergetures
Prévention du vieillissement
Bruyère
La fleur
Infection urinaires
inflammation de l'arbre urinaire et de la prostate.
Busserole
La feuille
Infections urinaires
inflammation du système urinaire
                                                                                          haut de page
Café vert
La graine
Fatigue
 C
Carotte
La racine
Beauté de la peau
Préparation au bronzage
Troubles de la vision nocturne.
Caroube
La gomme
Coupe faim
vomissement du nourrisson
Cassis
La feuille
Douleurs rhumatismales et articulaires (arthrose)
goutte
Cerise
Pédoncule du fruit (queue)
Dépuratif
insuffisance rénale, infections urinaires
hypertension
Chardon marie
Le fruit
Insuffisance hépatique
Saignement du nez, règles abondantes
Chélidoïne
La feuille
Cholérétique, cholagogue, antispasmodique.

Chiendent
Le rhizome
Calculs urinaires, inflammation des voies urinaires.
Chrysanthellum
La plante entière
Troubles de la microcirculation
Coquelicot
Le pétale
Nervosité, anxiété, émotivité, insomnies
toux irritatives
Courge (huile de pépin de)
huile de la graine
Hypertrophie  de la prostate(bénigne)
Curcuma
Le rhizome
Stimulant de l'apétit, fatigue, convalescence
Cyprès
Le cône fructifère
Varices, hémorroïdes
                                                                          haut de page
Echinacée
racine
Anti-infectieux
prévention des maladies hivernales et virales
convalescence

 E
Eleuthérocoque
La racine
Fatigue, renforcement du terrain
Ephédra
La tige
Régimes amincissants
Escholtzia
La partie aérienne fleurie
Insomnie d'endormissement, anxiété, cauchemars
Eucalyptus
La feuille
Bronchites, toux, rhumes, sinusites
Eupatoire
La plante entière
Stimulant de l'immunité, infections à répétition.
                                                                            haut de page
Fenouil
Le fruit
Digestion difficile, lourdeurs après le repas.

 F
Fenugrec
La graine
Prise de poids, augmentation de l'apétit chez les personnes souffrant d'anorexie.
Fragon
La souche radicante
Jambes lourdes
Frêne
La feuille
goutte, douleurs articulaires.
Fucus
Le thalle
coupe faim, régimes amincissants.
Fumeterre
La partie aérienne fleurie
Digestion difficile, lourdeurs, nausées (y compris chez la femme enceinte).
                                                                                           haut de page  
Garcinia
Le péricarpe du fruit
Régimes amincissants, obésité, cellulite.
 G
Gingembre
Le rhizome
Fatigue sexuelle, prévention du mal des transports
Ginkgo
La feuille
Troubles circulatoires cérébraux (perte de mémoire, baisse de l'audition, vertiges)
Ginseng
La racine
Fatigue, convalescence, améliorations des performances physiques et intellectuelles.
Guarana
La graine
Obésité, surcharge pondérale, asthénie
Gugul
L'exsudat résineux
Excès de cholestérol et triglycérides
Gui
La feuille et la tigette
Hypertension artérielle.
                                                                                            haut de page
Hamamélis
La feuille
Couperose, fragilité des petits vaisseaux
 H
Haricot
La cosse
Régimes amincissants
Harpagophytum
La racine secondaire
Rhumatismes, arthroses, tendinites.
Houblon
L'inflorescence femelle
Anxiété, régularise l'humeur, troubles du sommeil de l'adulte et de l'enfant.                                                        haut de page
Ispaghul
Le tégument de la graine
Régimes amincissants, constipation.
 I
Karaya
La gomme de sterculia
Régulation de l'appétit, constipation
 K
Kava kava
Le rhizome
Stress, anxiété, troubles du sommeil
Konjac
Le glucomannane
Coupe faim naturel
Kola
La graine
Fatigue physique et intellectuelle.
                                                                                          haut de page
Lamier blanc
La sommité fleurie
Traitement de fond de la goutte, pertes blanches et saignements en dehors des règles
 L
Lavande
La fleur
Anxiété, insomnie, infections des voies respiratoires.
Lin
La graine
Constipation, cholestérol
Lithothame
Le thalle
Contre les acidités rencontrées dans les rhumatismes, arthroses, tendinites, crampes, sciatiques, maux d'estomac, gingivites, aphtes.

Marronnier d'Inde
L'écorce
Hémorroïdes, jambes lourdes
 M
Marrube blanc
Sommité fleurie
Asthme, toux, bronchite, trachéite
Mauve
Fleur
Bronchite, toux, laryngite
Mélilot
sommité fleurie
varices, fragilité des vaisseaux de la peau
Mélisse
feuille
colites, spasmes intestinaux, digestion difficile
Menthe
feuille
colite, crampes digestives, ballonnements
Millepertuis
sommitée fleurie
Troubles passagers de l'humeur

Myrtille
fruit
diarrhées, amélioration de la vision nocturne
Myrtille
feuille
fragilité des capillaires, couperose
                                                                           haut de page
Olivier
feuille
Hypertension artérielle, prévention des maladies cardiovasculaires
 O
Onagre
huile extraite de la graine
syndrome prémenstruel: irritabilité, tension mammaire, rétention d'eau, maux de ventre.
Orthosiphon
feuille
perte de poids dans le cadre d'un régime amincissant (dépuratif)
Ortie
racine
symptômes liés à l'adénome bénin de la prostate dont les troubles de la miction
Ortie
partie aérienne
ongles cassants, chute de cheveux
Papaye

affiner la silhouette

 P
Passiflore
insomnie nerveuse

Pensée sauvage
-dépurative, décongestionnante
- diurétique

Prêle
-cystite , arthrose                                               haut de page
Queues de Cerises

diurétiques et sédatives des voies urinaires
 Q
Reine des Prés

Riche en acide salicylique, fer, soufre, calcium
- soulager les rhumatismes articulaires et l'arthrose
- apaiser la goutte
- faire uriner
 R
Rhubarbe
racine
constipation
Réglisse

racine
-active contre les spasmes du tube digestif
- diurétique
- tonique des glandes surrénales
- faire uriner
attention :Une consommation intensive peut entraîner de l'hypertension                                                    haut de page
Salsepareille

racine
-aide à éliminer les excès d'urée
- soulage les rhumatismes goutteux
- réduit la desquamation de la peau en cas de psoriasis
 S
Sauge

feuille
- ménopause

Spiruline
c'est une algue bleue
L'utilisation de la Spiruline est essentiellement alimentaire. Elle peut être considérée comme un apport riche en protéine (>65%), sels minéraux, et quelques vitamines
Complément alimentaire adjuvant proposé dans les régimes et traitements amaigrissants
Thé vert
feuilles
-diurétique
- réduit l'absorption intestinale des graisses et des sucres en inhibant partiellement certains enzymes digestifs
 T
Vigne rouge
feuiles
troubles de la circulation sanguine: jambes lourdes, varices, pieds gonflés, hémorroïdes                           haut de page
 V
Santè au naturel
 quelques conseils aromathérapie
Quelques conseils pour se prémunir contre les petits maux hivernaux
L’hiver - et même bien avant - est la période où se révèle les petites faiblesses de notre organisme. Il faudra donc penser avant tout à la prévention, en renforçant nos fonctions immunitaires. Il est possible de suggérer l’utilisation régulière des huiles essentielles de Thym, de Sarriette et de Gingembre, pour se tonifier, et des huiles essentielles de Cannelle, de Niaouli et de Giroflier pour traiter une petite infection, soit en friction douce mélangées à une huile végétale, soit en inhalation sur un mouchoir ou dans un diffuseur.
attention : les huiles essentielles ne doivent jamais etre utilisée pure
                    ne pas laisser à la portées des enfants

PROBLEME
AROMATHERAPIE
PHYTOTERAPIE
Acné
Eugenia C., Picea M., Citrus L
Pensée sauvage, Bardane
Aérophagie
Artemisia D., Mentha C.
Charbon végétal, Angélica
Angines
Eucalyptus R., RosmarinusO
Propolis, Saule blanc
Amincissement
Cedrus A., Citrus L
Thé vierge, Konjac
Anxiété
Etoile de Bethléen. Marronier blanc. Laurus
Ballote, Hublon
Aphtes
LaurusN., Eugenia C
Argile blanche, Lithotame
Arthrite
Eucalyptus C., Laurus N., Picea
Frene. Harpagophytum
Asthme
Artemisia D.
Ephedra, Marrube blanc
Bronchite aigue
Eucalyptus R., MelaleucaQ.
Eucalyptus. Propolis
Cellulite
CedrusA., Cupresus
Ananas, Reine de Prés,Thé vierge
Calculs Biliaires
Citrus L., Ocumum B.,Ledum G
Artichaud, Dent de lion
Céphalées
Artemisa D., Mentha, Citrus I
Partenelle, Saule blanc
Cholestérol
Huile de saumon, Lécithine de soja
Circulation cérébrale
Rosmarinus O.
Ginkgo. Petite Pervenche
Coliques
Artemisia L, Ledum G
Fenouil
Colites
Cinamomun C., MentheP
Fenouil, Menthe                   haut de page
Constipation
Artemisa D
Graine de lin, Ispaghul, bourdaine
Crampes
Laurus N, Lavandula S
Queue de cerise
Digestion lente
Rosmarinus O, Artemisia D
Boldo, Fumeterre.
Eczéma
Lavandula S. Picea M
Bardane, Huile de Bourrache
Enurésie (pipi au lit)
Gentiane,Tremble,Cupressus
Eleunthérocoque, Escholzia
Fatigue musculaire
Eléutherocoque, Spirulina
Fatigue mentale
Ocinum B, Pelargonium A
Ginkgo, Lécithine de soja
Fatigue sexuelle
Jasmin, Cananga O
Ginseng, Gingembre
Grippe
Eucalyptus R. , Ravensara
Propolis, Quinina, Saule Blanc
Goutte
Fréne, Lamier Blanc
Hypertension artérielle
Gaultheria P, Citrus R
Ail, Olivier                              haut de page
Hypotension
Menthe P, Rosmarinus O
Café vert, Ginseng
Indigestion
Ocinum B
Boldo, Aubier de tilleul
Insomnie
Verveine, Ledum G
Ballote, Valériane
Infections hivernales
Ravensara
Eupatorie, Levure de Bière
Insuffisance biliaire
Artichaud, Aubier de tilleul
Mauvaise circulation
Crysanthellum
Mauvaise haleine
Charbon végétal
Malnutrition
Alfalfa, Spirulina
Mal de dos
Bambu, Harpagophytum
Mal des transports
Menthe P, Citrus L.
Gingembre
Migraine
Artemisia D.
Partenella, Saule blanc
Mémoire
Gingko, Lécithine de soja
Névralgies
Cimbopagon W., Laurus N
Coquelicot, Saule blanc
Nausées
Menthe P
Fenouil, Gingembre
Obésité
Citrus L, Citrus R.
Guarana, Orthosifon,Thé vierge.
Ostéoporose
Bambou, Huile de foie de Morue
Surmenage
Olivier
Coquelicot, Ginseng                haut de page  
Spasmophilie
Impatience, OcimumB
Coquelicot, Lithothame
Stress
Violette, Litsea C
Aubépine, Lithothame
Syndrome prémenstruel
Menthe P, Citrus L
Armoise, Huile d'onagre
Toux
Cupressus S, Lavandula S
Eucalyptus, Marrube blanc
Varices
Cyprès, Marronier des Indes
d'aprés naturamedica
ATTENTION Les Huiles Essentielles sont des produits à utiliser avec précautions
Les Huiles Essentielles représentent l’artillerie lourde des produits naturels,






 page suivante haut de page          




OUI AUX PLANTES MAIS PAS AU TABAC c'est le moment pour arrèter de fumer
ATTENTION Les Huiles Essentielles sont des produits à utiliser avec précautions
Les Huiles Essentielles représentent l’artillerie lourde des produits naturels,




 L'Aromathérapie
AROMATHERAPIE

C'est quoi une huile essentielle?

Comment fabrique-t'on une huile essentielle?

Quelles huiles essentielles utiliser?

Quelques exemples

La trousse de secours  : un exemple

La trousse de secours , autre exemple  Fred Mouton

DES BAINS POUR SOULAGER

Les odeurs de la vie courante ont une fonction vitale. L'odorat est un sens que nous connaissons, mais que nous négligeons un peu, tant il fait partie intégrante de notre système vital. Il suffit pourtant d'un simple rhume pour se rendre compte de l'importance de ce sens. Privé d'odorat, nous sommes perdus dans une jungle inconnue. Manger du coton, ne plus sentir la bonne odeur du ragoût qui mijote sont les première expériences désagréables. Mais que l'odeur de roussi d'un feu débutant vous échappe et ce peut être le début d'un incendie. L'odorat est donc bel et bien un sens vital qui permet de débusquer les dangers ou les situations. Un chien privé d'odorat devient rapidement un légume apathique. Par l'odorat, nous percevons des messages, bons ou mauvais, qui influencent nos états d'âme et guident notre mode de fonctionnement. Vous avez toutes et tous une odeur qui vous rappelle tel ou tel souvenir. Le pouding de maman, l'odeur de cambouis, le parfum de tante Lucie, tant de messages olfactifs qui font remonter en surface des bribes du passé et pourquoi pas des souvenirs de vies antérieures- Personnellement, l'odeur de papier humide commençant à brûler (je sais: c'est un peu idiot) me met dans un état de tristesse et de désespoir. Je n'ai pourtant aucun souvenir de ce genre d'odeur, mais je ne puis m'empêcher de penser qu'il s'agisse d'un souvenir antérieur à ma vie actuelle. Mais je m'égare et je sors du propos de ces pages.

L'aromathérapie utilise ces "mémoires" pour agir en surface ou en profondeur sur notre santé et notre bien-être. En stimulant le système nerveux , les arômes des huiles essentielles lancent un ordre d'auto-régulation. Plus précisément, l'aromathérapie prépare le corps à lutter contre la maladie en stimulant le réflexe d'auto-guérison et en modifiant la structure chimique des liquides corporels (la salive, le sang, la lymphe). Les huiles essentielles ont également une influence sur les sécrétions hormonales, sur l'équilibre endocrinien et sur les réactions neurovégétatives corporelles. Depuis longtemps, les Japonais parfument leurs bureaux avec des huiles essentielles. Le stress, la tension disparus, le travail devient plus aisé, donc rendement meilleur et ambiance cotillon au travail: Merci patron! Essayez, en rentrant harassé de votre journée de labeur, de diffuser une huile essentielle dans votre maison. Les effets sont surprenants de rapidité et d'efficacité!

 C'est quoi une huile essentielle?

Les huiles essentielles ne contiennent pas de corps gras comme les huiles végétales obtenues avec des pressoirs (huile de tournesol, de maïs, d'amande douce, etc.). Il s'agit de la sécrétion naturelle élaborée par le végétal et contenue dans les cellules de la plante, soit dans le calice, la tige, l'écorce ou tout autre partie de la plante. L'huile essentielle est obtenue par la distillation de la plante en alambic. Selon l'huile désirée, on prendra tout ou partie d'une plante spécifique pour en extraite la quintessence, la structure biochimique, afin de la capturer à des fins médicales ou hygiéniques. La composition des huiles essentielles est très complexe. Terpènes, aldhéhydes, cétones, phénol, lactones, esters, sont des composants que l'on retrouve dans les huiles essentielles. Très volatiles, les huiles essentielles ne rancissent pas, sont solubles dans l'huile et dans l'alcool, mais pas dans l'eau.


 Comment fabrique-t'on une huile essentielle?

Il existe plusieurs méthodes d'extraction des huiles essentielles. Le procédé le plus courant est la distillation à la vapeur d'eau. Trois cuves sont reliées entre elles par de minces tubes. La première cuve reçoit de l'eau et la seconde les plantes. L'eau est doucement chauffée et la vapeur passe dans la cuve contenant les plantes. La vapeur circule à travers les plantes et se charge des principes actifs. Puis elle s'échappe par un long tuyau fin en forme de serpentin qui baigne dans un récipient d'eau froide. La vapeur, ainsi refroidie, se condense en gouttelettes et arrive dans la troisième cuve: l'essencier. Les HE étant plus légères que l'eau, il suffit de les récupérer en surface, tandis que l'eau qui se trouve en dessous sera utilisée pour créer des eaux florales et des hydrolats. L'expression mécanique à froid. C'est la méthode utilisée pour prélever l'HE des zestes d'agrumes. On presse, on récolte et basta!
L'enfleurage est une méthode qui n'est plus guère utilisée, (coût, travail, rendement moindre). Il s'agit de placer les fleurs sur un corps gras purifié et de laisser les arômes pénétrer le corps gras. Une fois l'arôme des fleurs "pompé", on les retire et on remet des fleurs fraîches, jusqu'à saturation du corps gras. La pommade ainsi obtenue, la suffit de la nettoyer, puis d'y ajouter de l'alcool. Au bout de 24 heures, le corps gras et les huiles essentielles sont séparés. Il ne reste plus qu'à recueillir la précieuse huile essentielle!


 Quelles huiles essentielles utiliser?

Pour un usage aromathérapique, seules les essences naturelles conviennent. Les essences naturelles possèdent des propriétés moléculaires spécifiques, impossibles à recréer en laboratoire. Ainsi, une huile de citron ou de lavande de synthèse sentira délicieusement bon, mais n'aura aucun effet réel sur votre santé, si ce n'est que de vous procurer le bien-être dû à une odeur agréable.

Les huiles essentielles de qualité doivent être rigoureusement pures. Une goutte sur un papier buvard ne doit pas laisser de trace durable en séchant. Soyez vigilants lors de l'achat de vos huiles essentielles.

Il faut aussi savoir que la même plante offrira une huile aux vertus différentes selon son origine. Ainsi, par exemple, le romarin marocain présente une biochimie très différente du romarin provençal, espagnol ou corse. On parle de chémotype. Il est également important de savoir différencier les espèces d'une même plante. Prenons par exemple la lavande (Lavandula Angustifolia): on la connaît bien sous ce nom, mais elle existe également sous le nom d'aspic (Lavandula Latifolia). La première est, en fait la fleur femelle et la seconde est la fleur mâle. Ses feuilles sont plus larges et son parfum légèrement camphré. De plus, l'aspic mûrit plus tard dans la saison. L'hybridation des deux fournit le lavandin (Lavandula hybrydas). Vous voyez où je veux en venir- L'HE de lavandin n'aura pas les même propriétés que l'HE de lavande vraie. D'où l'importance de la différentiation des espèces, notamment en consultant leur nom botanique en latin. Pour rester dans l'exemple de la lavande, sachez que Lavandula Angustifolia aide en cas d'hypertension et d'angoisses, que Lavandula Latifolia calme la toux et est un bon anti-viral et que Lavandula hybrydas régénère la circulation et décontracte les muscles. Pratique, ces noms en latin, non?
d'après :
L’aromathérapie est l’emploi des huiles essentielles ou des essences aromatiques végétales par application sur la peau, par diffusion ou nébulisation dans l’atmosphère, par voie orale, pure ou diluée.





AROMATHERAPIE  quelques exemples (frederic Mouton)
L'aromathérapie dans la vie courante

Une bonne thérapie doit pouvoir soigner les petits bobos de la vie et calmer les douleurs. Par exemple, savez-

vous qu'une goutte d'HE de menthe sur les tempes soulagera un mal de tête? Le genièvre calmera des

douleurs articulaires ou musculaires. Un cataplasme d'argile mêlé à de l'huile de millepertuis sera

souverain en cas de brûlure et la lavande calmera illico une piqûre d'insecte. Vous voyez, l'aromathérapie

possède des vertus merveilleuses et réellement efficaces. Plaies, écorchures, contusions, que de raisons

d'utiliser les pouvoirs de l'aromathérapie.

Dans votre armoire à pharmacie, vous y entreposez quelques médicaments de première nécessité, n'est-ce pas? Il en est de même en aromathérapie. Quelques huiles essentielles se doivent de figurer dans votre stock pour contre les petits ennuis quotidiens.


 dans votre trousse de voyage

Pour partir en voyage en toute quiétude, mais aussi pour la voiture ou votre
maison... quelques essences vraiment indispensables.

1°) OCIMUM BASILICUM (Basilic tropical)
chémotype anéthole pour son activité au niveau de l'intestin (spasmolytique) à
associer avec CINNAMOMUM ZEYLANICUM (antiseptique intestinal)

2°) MELALEUCA ALTERNIFOLIA (Arbre à thé)
pour son action antiseptique antibacterienne et extrêmement cicatrisante, peut
s'employer pur, comme LAVANDULA OFF d'ailleurs, sur les brûlures et les plaies
importantes, supportée par les enfants car elle ne pique pas.

3°) MENTHA PIPERATA (Menthe poivrée)
fait partie des grande HE à privilégier. Tonique hépatique et anti-nauséeuse
(mal des transport) à glisser par ex dans le ventilo de votre 4X4 favori !
Quelques gouttes (et seulement qqs gttes, car appliquée sur une grande surface
elle est hypothermisante) sur la voûte plantaire stimulent le retour veineux ou
avant de prendre l'avion évitent les sensations désagréables de lourdeur des
jambes et d'engourdissement.

4°) MATRICARIA RECUTITA (Camomille matricaire)
a une action anti-inflammatoire, anti-oedèmateuse, anti-allergique, antalgique
locale en substitut du clou de Girofle EUGENIA CARYOPHYLL. ou de LAURUS NOBILIS.

5°) CYMBOPOGON NARDUS (Citronnelle)
pour éloigner les moustiques et de nombreux parasites. Trés efficace aussi sur
les champignons aériéns type Aspergillus niger (système de ventilation en
milieu hospitalier) responsable d'affections nosocomiales trés en vogue ces
temps-ci qu'elle détruit par contact.
En zone à risque paludéen on peut aussi diluer la Citronnelle avec de l'alcool
et se préparer un apéritif avant la tombée du jour ; le vecteur du Paludisme ne
sort
que le soir et l'odeur de la transpiration repoussera l'indésirable insecte.

6°) En remplacement d'une - antibiothérapie générale - outre le Basilic,
pensez aux HE riches en phénols aromatiques comme l'Origan d'Espagne
(CORYDOTHYMUS CAPITATUS) ou un simple Thym à thymol (THYMUS VULGARIS) ou une
Sariette des montagnes à carvacrol (SARUREIA MONTANA) à prendre per os,
ponctuellement toutefois,
car les phénols sont hépatotoxiques à forte doses ou sur une longue durée)

7°) Si vous êtes stressés avant le départ (ou pendant le voyage) CITRUS
AURANTIUM (Néroli) ou CANANGA ODORATA (Ylang-ylang) en friction cutanée sur le
plexus solaire vous seront d'un grand secours.
Attention,Ylang-ylang est hypotensif et déconeillé avant de prendre le volant...

8°) HELYCHRYSUM BRACTEIFERUM
est efficace sur l'herpès simplex et les affections ORL en particulier au
niveau de la gorge et de la toux.
Sa cousine Italienne HELYCHRYSUM ITALICUM dissout les hématomes
elle est indispensable contre les mauvais coups du sort et les entorses.

9°) Enfin, RAVENSARA AROMATICA
stimulant du foie et spécifique de l'hépatite virale, efficace aussi au plan
ORL, dans les nez bouchés, les sinusites,
trés active aussi sur les eczémas et les petits boutons (dermographisme par ex)
herpès, sur un coton-tige imbibé d'une base huileuse avec de l'HE de LAVANDULA
OFFICINALIS.

Cette trousse est un peu théorique, trés subjective et sans doute à améliorer...

Frédéric






AUTRE TROUSSE DE SECOURS AROMATHERAPIE

 La trousse de secours
Une Huile Essentielle pour chaque "Bobo"



La Lavande est l'HE de base, ces propriétés très nombreuses méritaient une page entière.

En vacances elle sera indispensable pour soigner:
Brûlure
Coup de soleil
Ecchymose
Piqûre
Migraine


Huile Essentielle de Menthe Poivrée


La Menthe beaucoup plus modeste que la Lavande sera quand même très utile en voyage pour traiter:
Troubles digestifs et ballonnements
Mal des transports et nausées
Névralgies

Huile Essentielle de Romarin


Le Romarin est un bon tonique circulatoire, musculaire et respiratoire et un bon antalgique A utiliser pour soulager:
Fatigue physique, manque de dynamisme
Crampe musculaire
Entorse, tendinite
Jambes lourdes
Tonique corporel


Huile Essentielle d'Eucalyptus


L'Eucalyptus est l'HE des voies respiratoires, son action expectorante et décongestionnante vous aidera à traiter:
Début de bronchite
Grippe
Rhume
Rhume des foins
Toux



 DES BAINS POUR SOULAGER
Par Marie-Claire Laparé

Choisir l'agent dispersant : bain moussant neutre, poudre de lait, huile végétale grasse, agent dispersant (Solubol, Labrafil, sel. Ce dernier ne rend pas les huiles miscibles dans l'eau mais il permet une dispersion uniforme. Si vous optez pour le sel, choisir un sel de mer bio, fin; le gros sel ne donne pas une répartition uniforme et se dissout trop lentement.
Pour chaque dose ou chaque bain, comptez 10 à 20 gouttes d'huiles essentielles. Si vous avez appliqué des frictions au cours de la journée ou si vous avez consommé des huiles essentielles, comptez les gouttes : ne pas dépasser 30 gouttes par jour, tous modes réunis, à moins d'être supervisé par un aromathérapeute.
Les huiles essentielles appropriées aux bains et qui soulageront les douleurs :
Lavande officinale
Lavandin
Marjolaine à coquilles
Orange zeste
Oranger petit grain
Eucalyptus citronné
Citron zeste
Menthe bergamote
Verge d'or
Géranium rosat
Camomille romaine ou noble
Verveine citronnée
Pin sylvestre
Épinette blanche et noire
Achillée millefeuille
Tea Tree
Il est important que le bain soit agréable à l'odorat; choisissez les huiles essentielles qui vous plaisent, vous relaxerez et vous obtiendrez de meilleurs résultats. Combinez deux ou trois des huiles essentielles citées plus haut; au début, guidez-vous sur les préparations suggérées; par exemple, la lavande et le géranium font un très bon mariage et l'arôme est des plus agréables. Pin et épinette vont bien avec l'orage et le citron, verveine citronnée et lavande seront sédatives, avec la verge d'or, le parfum est fleuri... Et n'oubliez pas de noter les préparations qui vous ont réussi : vous pourrez les recommander à d'autres!
















Santè au naturel


Le tonus des quinquagénaires
Pour conserver sa vitalité et son tonus, il faut éviter les infections et donc prendre soin de son système immunitaire. C'est vrai quel que soit l'âge et en particulier après 50 ans. Pour pallier d'éventuelles carences en micronutriments, il est alors indispensable de revoir ses habitudes tant en terme d'hygiène et de diététique.

Après 50 ans, pourquoi le corps a-t-il besoin d'un supplément de vitamines ?
Les changements physiologiques qui s'opèrent à la cinquantaine entraînent une carence en vitamines et ce, pour trois raisons essentielles :

- D'abord, on a souvent moins d'appétit. Comme on mange un peu moins, on absorbe moins de vitamines alors que les besoins sont toujours les mêmes.

- Ensuite, physiologiquement, le corps assimile moins bien les vitamines.

- Enfin, parce que la vitamine D n'est produite que sous l'effet des ultraviolets, et qu'après 50 ans, on va moins souvent au soleil.

Dès lors, même lorsqu'elle est équilibrée et diversifiée, l'alimentation ne parvient pas toujours à apporter à l'organisme toutes les vitamines dont il a besoin et des suppléments en vitamines et oligoéléments peuvent s'avérer nécessaires afin d'augmenter ses performances physiques et mentales.
Senior : quelles vitamines ?
La plupart des vitamines B et la vitamine C, de même que certains minéraux comme le calcium sont indispensables. On les trouve en général dans les complexes multivitaminés qui, parfois, contiennent également d'autres composants comme le ginseng qui permet à l'organisme de mieux résister aux baisses de tonus.

Pour être efficace, une cure – préconisée au début de l'hiver mais aussi à n'importe quelle autre période de l'année en cas de fatigue - doit durer entre six et huit semaines afin de laisser le temps aux vitamines d'agir, de pallier les carences. Et même si l'on ressent ses effets bénéfiques au bout de quelques semaines, elle ne doit pas être interrompue. Parallèlement, la pratique d'un exercice physique, de préférence en plein air, associée à un sommeil réparateur aura sur le système immunitaire et la santé en général une action des plus bienfaisantes.


14/10/2005
Genovefa Etienne, journaliste santé






Arrêter le tabac.
Pratiquer une activité physique adaptée de façon significative.
Intégrer légumes et fruits dans chacun de vos repas.
Manger régulièrement du poisson au moins 1 à 2 fois par semaine.
Limiter les viandes grasses, abats, charcuterie. Préférer les viandes blanches.
Choisir les produits laitiers les moins gras : lait écrémé, yaourts, fromages maigres.
Modérer la consommation d'oeufs.
Utiliser des huiles végétales d'olive et de colza.
Eviter les pâtisseries, crèmes glacées, biscuits apéritfs

vu sur wanadoo
Thème à la mode dans les congrès de cardiologie, le rire fait l'unanimité des médecins du point de vue thérapeutique. D'abord règle d'hygiène de vie, le rire a aussi de vraies vertus physiologiques. Rire, c'est excellent pour la santé !
Le rire aurait donc un pouvoir certain, prouvé médicalement parlant au niveau des fonctions du coeur, mais aussi de l'ensemble du corps. Au registre de ses multiples bienfaits : il lutte contre les maladies cardio-vasculaires (les râleurs et autres pince-sans-rire auraient 3 fois plus de risque d'infarctus que les autres !), diminue ou élimine la sensation de douleur, booste le système immunitaire, améliore les fonctions cognitives, et chasse le stress...
Une vraie gymnastique interne
Le rire, comment çà marche ? Comme la course muscle les jambes, le rire contracte de nombreux muscles et agit comme un véritable massage à l'intérieur du corps. Quand on rit, le diaphragme (situé au niveau du ventre) sautille. Il stimule tous les organes qui se trouvent à proximité (estomac, foie, rate, intestin) et détend les muscles sur lesquels il agit (visage, cou, poitrine, abdomen, bras).
Rire pendant le repas permettrait une meilleure digestion des aliments, en favorisant la sécrétion de salive, des sucs digestifs et le brassage des aliments. Parallèlement, une bonne partie de rigolade permet au système cardio-vasculaire de se dilater et aux poumons de subir un vrai coup de nettoyage (air expulsé à plus de 100 km/h) !
Un anti-stress à consommer sans modération...
Le rire agit directement sur le cerveau en nous secouant les neurones ! Au déclenchement du rire, le cerveau libère de la dopamine, un neurotransmetteur primordial dans les sensations de plaisir. Cette stimulation particulière du cerveau par l'humour serait d'ailleurs chimiquement proche de celle des drogues opiacées comme la morphine ou l'héroïne. Aussitôt, les niveaux d'anxiété et de nervosité chutent, provoquant une agréable sensation de décontraction, les effets néfastes en moins ! De la même manière, le rire aiderait à un meilleur sommeil pendant la nuit.
Adoptez définitivement la "smile attitude "
Vous êtes fatiguée, stressée, surmenée ? Rien de tel pour décompresser que de faire marcher vos zygomatiques avec une franche partie de rigolade ! Aucune contre-indication ni risque de surdosage : "rire, c'est la santé " est un proverbe populaire qui date de la nuit des temps. D'ailleurs, aux personnes âgées rayonnantes à qui l'on demande leur secret de longévité, elles répondent souvent que le rire est une vraie cure de jouvence... La dose idéale : un quart d'heure minimum de rire par jour. De plus le rire (et le sourire), en général plutôt communicatif, est un excellent lien social.
Votre environnement vous déprime ? Voici quelques "trucs " pour distiller plus de rire dans votre quotidien :
- Evitez tout ce qui peut vous agresser (images, paroles...)
- Fuyez les "saboteurs " de bonne humeur (collègues, voisins...)
- Entourez-vous d'images positives (photos, petits mots, souvenirs)
- Echangez des histoires drôles avec vos amis !
- Retrouvez votre esprit d'enfant (les enfants riraient plus de 100 fois par jour !)
- Pratiquez l'autodérision, rien de tel que de rire de soi-même !
Catherine Deplante


Etre jeune


La jeunesse n'est pas une periode de la vie,
elle est un etat d'esprit, un effet de la volonte,
une qualite de l'imagination, une intensite emotive,
une victoire du courage sur la timidite,
du gout de l'aventure sur l'amour du confort.
On ne devient pas vieux pour avoir vecu un certain nombre d'annees :
on devient vieux parce qu'on a deserte son ideal.
Les annees rident la peau ; renoncer a son ideal ride l'ame.
Les preoccupations, les doutes, les craintes et les desespoirs sont les ennemis qui, lentement, nous font pencher vers la terre et devenir poussiere avant la mort.
Jeune est celui qui s'etonne et s'emerveille.
Il demande comme l'enfant insatiable :
Et apres ? Il defie les evenements et trouve de la joie au jeu de la vie.
Vous etes aussi jeune que votre foi.
Aussi vieux que votre doute.
Aussi jeune que votre confiance en vous-meme.
Aussi jeune que votre espoir. Aussi vieux que votre abattement.
Vous resterez jeune tant que vous resterez receptif.
Receptif a ce qui est beau, bon et grand.
Receptif aux messages de la nature, de l'homme et de l'infini.
Si un jour, votre coeur allait etre mordu par le pessimisme et ronge par le cynisme,
puisse Dieu avoir pitie de votre ame de vieillard.
                                         General Mac Arthur, 1945.






 LE BONHEUR
Les trois clés du bonheur
On ne met pas toujours le maximum de chances de son côté pour être heureux dans la vie. Voici les clés essentielles du bonheur personnel : si cela va sans dire, cela va quand même mieux en le disant !
"Le bonheur, c'est de le chercher", écrivait à juste titre Jules Renard. Le chercher d'accord, mais pas trop longtemps quand même, surtout quand il est à portée de main et que l'on passe à côté par ignorance. Quand Serge Gainsbourg chantait "Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve", il touchait ainsi au grand dilemme de l'être humain qui ne se satisfait pas de son bonheur et reste persuadé qu'il ne le trouvera jamais. Découvrez les trois clés du bonheur auxquelles vous avez peut-être déja pensé mais que vous n'avez peut-être pas mis en pratique de façon sérieuse.
1. S'accepter soi-même
La notion de bonheur est inconcevable si l'on n'est pas d'abord en paix avec soi-même. Trop de gens ignorent comment atteindre la sérénité intérieure. La première démarche à adopter consiste à vivre en accord avec ses paroles et ses gestes. Certes, on ne peut pas prétendre toujours effectuer le bon choix dans la vie, on est pourtant bien obligé de se résoudre à prendre des décisions. Est-ce que l'on traite toujours son prochain convenablement ? Pas forcément... La question à se poser est alors "Est-ce que je peux améliorer cela ?" Et la réponse est "Oui, je peux et je dois même le faire".
C'est une attitude mentale qui s'apparente à une bonne résolution, autrement dit cela concerne surtout l'avenir. Dans l'immédiat, il faut d'abord s'accepter tel que l'on est et surtout éviter de s'en vouloir à propos de tout et n'importe quoi. Ensuite, il devient possible d'améliorer effectivement son comportement demain et après-demain. En commençant par accepter dans un premier temps sa propre réalité puis en parvenant à la transcender pour la rendre meilleure, on se rapproche à coup sûr du bonheur. On est en paix avec soi-même et c'est de cette façon que l'on peut prétendre être heureux sans tricher avec sa conscience.
Sourire est essentiel
2. Savoir pardonner
Il est toujours bon de se rappeler que la condition de l'être humain est particulièrement appréciable : nous pouvons exprimer de l'amour, ressentir de la joie et plus largement exprimer notre empathie. Nous possédons en effet une conscience qui nous permet de raisonner. Cependant, nous parvenons aussi à produire du ressentiment, une attitude qui a le don de nous ronger et de nous entraîner dans une spirale négative. En s'accrochant au ressentiment, nous ne faisons que tourner le dos à la confiance en soi. Savoir pardonner, c'est faire preuve d'humanité et, en fin de compte, se sentir bien dans sa tête et dans sa peau.
Quand on sait pardonner, on peut se consacrer pleinement à sa propre vie et ne pas perdre son temps en se préoccupant de celle des autres. C'est pourquoi le pardon ouvre les portes du bonheur personnel. Accorder son pardon à celui où celle qui nous a blessé, c'est prouver combien on possède un mental fort et capable de résister aux rudesses de la vie en société. Nul besoin d'adhérer à une quelconque idéologie religieuse ou philosophique pour excuser les agressions que l'on peut subir. Il faut simplement ouvrir son esprit à un schéma du type "Est-ce que j'ai vraiment le temps et l'envie de ruminer ma colère ?" ou bien "Ne serait-il pas plus profitable pour moi de passer à autre chose ?"
3. Venir en aide aux autres
Quand un ami, un parent ou une relation que l'on estime semble aller mal et s'enfoncer dans un état dépressif, il suffit de peu de chose pour l'aider à remonter la pente. L'attitude la plus efficace dans ce sens consiste à bien lui faire comprendre qu'il (ou elle) n'est pas seul(e) puisque l'on s'intéresse à son désarroi. C'est la raison pour laquelle sourire est essentiel, surtout quand on a en face de soi une personne en détresse. Dans ce genre de situation, il est nettement préférable de ne pas alourdir le fardeau que la personne porte sur ses épaules. Plutôt que de lui appuyer sur la tête en insistant sur vos propres problèmes, faites-lui comprendre par exemple que vous êtes déjà passé par ce chemin douloureux. La personne malheureuse comprendra qu'il est possible de s'en sortir et d'aller mieux.
C'est en venant en aide à celui qui souffre que l'on se rapproche de l'état de félicité. On ne peut que se sentir heureux en sachant que quelqu'un voit la vie sous un nouveau jour par ce que l'on lui a dit : "Ecoute, ne te désespère pas et ouvre les yeux, il n'y a pas de raison que tu t'enfonces de la sorte dans le désespoir, je sais ce que tu ressens car je l'ai vécu, alors regarde moi et demande-toi si j'ai l'air malheureux



                                                                              haut de page  










Santè au naturel

 elixir suédois
Elixir Suédois
(envoi p   
o

LE "SCHWEDENBITTER" (ELIXIR DU SUEDOIS)
Un peu d'Histoire
L'Elixir Suédois appelé également au moyen-âge "Elixir de longue vie" aurait une origine remontant à l'Egypte ancienne. La formule   apparaissait au moyen-âge dans de nombreux manuscrits médicaux.  Au 18ème siècle, un médecin naturaliste Suédois, le Docteur Samst, retrouva cette formule et rédigea sa version définitive. Plus tard,  Maria Treben, herboriste Autrichienne,à remis cet ancien remède au goût du jour d'après la formule originale du Docteur Samst et publia un ouvrage "La santé à la pharmacie du Bon Dieu".

BIENFAITS -
Digestif - Dépuratif - Tonique
L'élixir Suédois est reconnu pour ses propriétés toniques, digestives et dépuratives. Ce mélange de plantes dépuratives et digestives a des répercussions bienfaisantes sur l'état général. Action dépurative : cet élixir élimine les toxines,  Il permet ainsi de lutter contre la fatigue en améliorant nos défenses naturelles.


Herbes du suédois ,  mélange thériacal, (+ camphre naturel pour la l' usage externe )
Versez-y 1,5 litre d'alcool à 40° ou d'alcool de fruit. Laisser macérer pendant 15 jours à température ambiante(20°)
Conseils d'utilisation :
-usage interne :prendre 1 à 2cuillères à café dilué dans de l'eau ou une infusion (On peut ajouter du miel ou du sirop d'érable pour un meilleur goût), le matin à jeun ou avant les repas . En cure d'un mois
ou deux.

                                                        
-usage externe : Réaliser des compresses avec l'élixir et appliquer sur l'endroit à traiter. Laisser agir 2 à 4 heures.
(inflammations cutanées, irritations, piqûres d'insectes, plaies infectées, verrues, petits boutons purulents, acné ..)
NE PAS UTILISER CHEZ L'ENFANT





compteur visites